• IMG_0269.JPG

Trek des Elfes et Trolls - Islande

Une île venue de l'océan, un voyage avec Jules Verne. La lumière, l'espace, les couleurs et les formes tout est réunie pour admirer sans cesse cette île de beauté indéfinie.

 

 

Programme

J1 : Reykjavík – Caldeira de Hrafntinnusker
5-6 heures de marche – Dénivelé -500 m – Refuge
Rendez-vous avec votre guide en tenue de trek avec vos bagages de trek (un bagage peut être gardé à votre hébergement à Reykjavík où à l’entrepôt de Fjallabak). Départ pour trois heures de route à travers les landes du sud. À l’entrepôt de Fjallabak au village de Hella, nous chargeons les vivres et l’équipement dans la remorque de notre jeep d’assistance, et vérifions l’équipement de chacun. Une heure de route pour contourner le majestueux volcan Hekla, qui s’élève au bout d’une plaine herbeuse et marque l’entrée des hautes terres volcaniques. En s’éloignant de l’Hekla que l’on dépasse sur son flanc nord-ouest, le paysage s’adoucit, le vert de la toundra gagne petit à petit sur les étendues de scories noires qui pleuvent sur le pays à chaque éruption. Nous entamons l’ascension de la caldeira de Hrafntinnusker.

 

J2 : Caldeira de Hrafntinnusker
6-7 heures de marche – Dénivelé +500 m – Refuge
À travers les chatoyantes couleurs des massifs rhyolitiques et la coulée d’obsidienne de la caldeira de Hrafntinnusker, « les écueils du noir de corbeau ». Incroyable palette de couleurs pastel, du bleu au rose en passant par toutes les ocres possibles. Innombrables fumerolles, mares de boue sulfureuse, coulées d’obsidienne vitrifiée, marécages, lacs limpides et calottes glaciaires immaculées se succèdent à perte de vue.

 

J3 : Torfajökull – Mælifellssandur
6-7 heures de marche – Dénivelé -500 m – Refuge
Descente vers Fjallabak Sud et le désert de Mælifellssandur, où l’énorme calotte glaciaire du Mýrdalsjökull vient mourir en pente douce et régulière. Au milieu de cette étrange platitude noire se dresse le cône solitaire de Mælifell couvert de mousse fluorescente (rendu célèbre par les photos aériennes de Yann Arthus Bertrand). On atteint le refuge de Strútur situé dans l’étrange paysage qui se situe entre le flanc sud de la caldeira de Torfajökull et la calotte glaciaire du Mýrdalsjökull.

 

J4 : Hólmsárlón – Source chaude de Strútslaug
6-7 heures de marche – Dénivelé +/-300 m – Refuge
Progression sur les rives du long et étroit lac Hólmsárlón. On atteint, au lieu-dit « les fonds rouges », l’extraordinaire lac turquoise de Hólmsárlón et les chutes d’eau du bout du lac qui plongent dans un cratère rouge. Bain inoubliable au bout du monde dans une source d’eau chaude.

 

J5 : Faille de Eldgjá – Lac des cygnes
6-7 heures de marche – Dénivelé -200 m – Refuge ou campement
Marche le long de la fissure d’Eldgjá, « gorge du feu », la plus grande faille éruptive à la surface de la planète. Le doux paysage du « crochet des lacs des cygnes », où nous faisons étape, ferait presque oublier que ce pays est le résultat de cataclysmes à répétition.

 

J6 : Faille de Eldgjá – Skaftá
3 heures de marche – Dénivelé 0 m – 240 km piste et route (B-L)
Courte randonnée le long d’une ancienne coulée de lave d’Eldgjá, couverte de mousse et où joue et saute un magnifique torrent d’eau claire (qu’il faudra passer à gué par deux fois). On retrouve la piste de Fjallabak Nord, quittée six jours auparavant, à l’orée des terres habitées du district de Skaftafellssýsla, en bordure de l’énorme fleuve de lave pétrifiée du Laki. Après-midi de repos

 

J7 : Eldgjá – Öxatindar
6-7 heures de marche – Dénivelé +500 m – Refuge
Journée au long de la faille d’Eldgjá, « la gorge du feu », la plus grande faille éruptive à la surface de la planète. Malgré tous ces superlatifs, les minuscules petits paysages y sont à l’aise, sources, ruisseaux d’eau limpide, petit jardin zen... Nous atteignons la lourde Skaftá aux puissantes eaux limoneuses inquiétantes. Sur l’autre rive s’étalent les laves infinies du Laki, qui est la plus grande émission de lave des temps historiques au monde (1783-1785).

 

J8 : Skaftá – Sveinstindur
6-7 heures de marche – Dénivelé -500 m – Refuge
Nous atteignons Sveinstindur, le premier cône la chaîne découpée des Fagrifjöll aux volcans coniques noir et vert. Ascension facile du mont Sveinstindur d’où l’on admire un panorama fabuleux sur 360°. Au sud s’étalent les étranges champs de lave du Laki, couverts de mousse vert fluo et en partie inondés par les débordements de la Skaftá. Vers le nord, le majestueux et étroit lac turquoise de Langisjór s’étend sur des dizaines de kilomètres, bordé par la chaîne des Fagrifjöll vers la masse de glace de l’immense Vatnajökull.

 

J9 : Langisjór et les Fagrifjöll
6-7 heures de marche – Dénivelé +/-500 m – camp
Une journée entière à longer Langisjór au pied et sur la chaîne étroite des Fagrifjöll. Leur nom signifie les belles montagnes. Connaissant la sobriété de la langue islandaise, il faut qu’elles le soient pour mériter une telle appellation. Nous progressons sur l‘étroite échine verte et noir des Fagrifjöll, parfois sur le rivage du lac, parfois sur les butes les plus faciles, admirant vers le sud les étendues de lave en partie inondées du Laki vers le sud et de l’autre côté l’incroyable vert de jade du lac inséré dans son écrin de cendre noir et de mousse verte fluo

 

J10 : Langisjór au rive de la Tungna
6-8 heures de marche – Dénivelé 200m – camp
Nous progressons plein ouest sur les étendu de sable et de palagonite du large dos noir de Breiðbakur ou rien ne pousse pour atteindre le rivage du fleuve glaciaire limoneux de la Túngná où nous montons le camp sur une autre planète.

 

J11 : Le long de la Túngná jusqu’à Landmannalaugar
6-8 heures de marche – Dénivelé -200 m – refuge ou camps
Nous longeons la rive de la Túngnaá qui divague lentement en méandre entre de petites chaines volcanique où se perd hésitante au milieu d’un vaste marécage couvert de linaigrette . Elle avance plein sud ouest en direction des massifs multicolores de la Caldeira de Torfajökull où elle vient buter devant le Landmannalaugar où, surpris, nous retrouvons des campeurs, des gardiens, des panneaux indicatifs, des 4x4, des bus et « la civilisation ».

 

J12 : Landmannalaugar - Reykjavik
3-4 heures de marche – Dénivelé 500 m – 220 km piste et route
Randonnée à travers les chatoyantes couleurs des massifs de magma rhyolitique du Landmannalaugar. Incroyable palette de couleurs pastel, du bleu au rose en passant par toutes les ocres possibles. Retour en bus vers la civilisation, en longeant le volcan Hekla vers le sud. Arrivée à votre hébergement à Reykjavík en fin d’après-midi.

 En Islande vous marchez avec les légendaires Elfes et Trolls alors regardez toujours derrière vous!

INFORMATIONS SUR LE SEJOUR

Date de Départ

Aout 2017 

Lieu du rendez-vous

Reykjavik - Islande

Lieu d’arrivée

Reykjavik -Islande

Hébergement

Refuges, tente,hotel

Encadrement

Accompagnateur en montagne

Difficulté

Niveau  bon marcheur, randonnée de 5 à 8 heures par jours

Portage

Vous portez vos affaires personnelles pour la journée, vétement, pique-nique, boissons. Un véhicule d’assistance est prévu au programme.

Tarifs

Sur simple demande à info@alvarotrek.com ou compléter la page contact.

Le prix comprend

Préstation de l'accompagnateur en montagne la pension complète,les transferts,

Le prix ne comprend pas

 

les vols aller retour, hébergement du 1er et dernier soir les assurances rapatriements, frais d’annulation, bagages etc.., les boissons, les transferts non prévus et tout ce qui n’est pas mentionné ci-dessus.

Liste de matériel conseillé

Un sac à dos. Chaussures de randonnée. A utiliser avant le départ. Chaussettes de randonnée. Bouclettes conseillées. Pantalon de randonnnée. Short. Veste de pluie. pantalon de pluie Une paire de gants. Une polaire. Une Gourde. Pharmacie personnelle. Un couteau Suisse  ou Opinel. Ainsi que vos sous-vêtements. Crème solaire. Lunette de soleil. Lampe frontale. Sac de couchage (duvet). Une cuillère et un tupperware.

 Le message d'Alvaro

L'accompagnateur en montagne prend la responsabilité et le devoir de modifier et de changer le programme ou l'itinéraire suivant les conditions météo, la nature du terrain et la santé de sa clientèle.